Recherche sur ce blog

11 nov. 2011

Les étudiants/élèves de N’Djamena sont mécontents


 « Pas de bourses, pas de cours ». C’est justement à partir de là que les manifestations ont débuté. Des étudiants de l’Université de N’Djamena ont organisé une marche pacifique ce mercredi, 09.11.2011, avant de faire un sitting devant le ministère de l’enseignement supérieur, leur ministère de tutelle. Affichant des banderoles et placards, ils revendiquent 6 mois de bourses d’étude.

Les manifestants ont été violemment réprimés par la police par des gaz lacrymogènes et des coups de matraque. Beaucoup d’étudiants et élèves ont été aussi arrêtés. Ces manifestations qui ont duré deux jours (le 09 et le 10/11/2011) ont même occasionné des pertes humaines du côté des élèves.

L’Union des Étudiants demande, dans un communiqué de presse, au gouvernement le versement sans délais des bourses de mois et la libération sans conditions des étudiants arrêtés et de leurs engins. 

Le ministre de l’enseignement supérieur Ahmat Djida Mahamat déclare que le gouvernement a procédé au payement de ce qui est bourse et que les étudiants réclament plutôt les réparations de l’élasticité de l’année passée. Il ajoute par ailleurs que les bourses ne constituent pas un droit pour les étudiants et ces derniers n’ont aucune raison de les réclamées. Ahmat Djida Mahamat les appelle donc à reprendre les cours.

Ce matin, des policiers sont stationnés sur la plupart de carrefours/ronds-points comme si pour dissuader les manifestants.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Envoyer par Email